Blast Club avis sur cette nouveauté du monde de l'investissement

Article rédigé par Thibault Pastour (ex-banquier d'affaires et certifié AMF)
Article rédigé par Thibault Pastour (ex-banquier d'affaires et certifié AMF)

Après mes avis sur Tudigo et Sowefund qui étaient très mitigés voir, disons le clairement négatifs, j’ai décidé d’analyser et de donner mon avis sur Blast Club d’Anthony Bourbon. À première vue le concept semble répondre à de nombreux problèmes des plateformes que je viens de citer (alignement des intérêts, sélectivité des projets) mais répond-elle vraiment à toutes ses promesses ? Réponse dans la suite de cet article sur l’investissement en start-up avec Blast Club.

Si vous voulez rejoindre une communauté d’investisseurs, j’ai créé un Discord pour qu’on puisse discuter et échanger. Je vous mets le lien juste en dessous. Pour les autres, bonne lecture !

Table des matières

Mon avis en bref sur Blast Club

Première page blast club avec photo d'anthony bourbon

Avantages

  • Bon alignement des intérêts 
  • Un investissement concret 
  • Une vraie aide pour les projets soutenus 
  • Une interface simple et intuitive
  • Co-investissement avec des experts du secteur 
  • Sélection des projets par de vrais experts du capital-risque 
  • Une possibilité de liquidité avec la marketplace
  • Un discord communautaire de 3500 membres

Inconvénients

  • Pas de recul sur les performances de la société 
  • Pas de projet depuis Juin 2023 
  • Des frais conséquents 
  • Un ticket d’entrée important 
  • Pas de garantis de pouvoir investir dans tous les projets

En Bref :

Il est toujours compliqué selon moi de juger une société pour laquelle il n’y a pas de résultats chiffrés. Je dois donc uniquement me baser sur le « concept ». Au contraire du crowdfunding immobilier qui arrive à maturité avec plus de 10 ans d’existence, l’investissement en start-up pour les particuliers est lui récent avec de nombreux nouveaux projets qui fleurissent comme Blast Club. 

Concrètement je trouve que c’est une bien meilleure façon d’investir dans les start-up que des plateformes de crowdfunding comme Tudigo et Sowewefund malgré les frais qui restent importants.

Cependant Blast Club ne doit pas représenter une grosse partie de votre capital. C’est un investissement qui nécessite déjà d’être extrêmement diversifié au vu du risque. Certes, c’est une façon d’investir très excitante car on se met vraiment dans la peau d’un investisseur professionnel et le marketing est très bon mais ça ne doit pas vous aveugler et doit rentrer dans une stratégie patrimoniale plus globale.

Si vous souhaitez intégrer une communauté 100% (gratuite celle-ci) 😉 pour parler investissements je vous invite à rejoindre le Discord Immocompare.

Le concept de Blast Club

Le concept est simple : investir dans les mêmes start-up qu’Anthony Bourbon, un des investisseurs les plus influents sur la place. Pour ce faire vous devez payer un abonnement annuel pour accéder au club.

Comment ça marche ? Pour intégrer le club vous avez différentes solutions qui sont décrites ci-dessous. 

C’est quoi un bon de priorité ? il arrive que sur des projets avec un fort engouement l’objectif de la levée soit dépasser. Dans ce cas les investissements de ceux qui n’ont pas de bons de priorité sont diminués pour arriver au montant cible. Ainsi il se peut que vous manquiez les excellents projets. 

Le calculs des frais pour chaque formules proposées par Blast Club

Le seul frais qui n’est pas affiché est le frais de gestion de 1% annuel que nous prenons en compte. On estime aussi que vous investissez sur l’année le montant maximum possible 

  • Bronze : 16% (pour 10 000€ vous investissez réellement 8 400€ dans des startups)
  • Silver : 12% (pour 10 000€ vous investissez réellement 8 800€ dans des start-up)
  • Gold : 11% (pour 10 000€ vous investissez réellement 8 900€ dans des start-up)
  • Platinum : 10% (pour 10 000€ vous investissez réellement 9 000€ dans des start-up)
  • Diamond : dépend du montant total que vous souhaitez investir 
=> en plus de ces frais Blast Club prend 20% de la plus-value générée
 

J’ai vu beaucoup de monde crier au scandale sur ces frais. Alors, oui ils sont élevés surtout pour le niveau bronze mais globalement on est sur le même niveau de frais que pour les SCPI, l’immobilier fractionné ou les fonds VC classiques. 

Frais Blast Club vs frais fonds de venture capital "classique"

Un fonds classique va prendre 2 à 3% de frais de gestion annuellement et 20% de la plus-value (comme Blast Club). 

  • Pour un fonds classique :  sur 7 ans en prenant une hypothèse de 10k€ investis et des frais de 2,5% cela fait au total 1 750€ de frais. 
  • Chez Blast Club : les frais totaux pour le Bronze s’élèvent eux à 2 200€ ou 1 800€ pour le silver et 1 700€ pour le Gold. => j’estime que vous faites tous vos investissements sur votre première année 

Au final la différence n’est pas abyssale ente un fonds classique et ce que propose Blast Club sauf peut être pour la version Bronze qui est quand même très chère.

Le concept d'un SPV, ses avantages et ses inconvénients

Structuration d'une opération de Blast Club

Comment ça marche ? A chaque dossier Blast Club créé un SPV qui est une société créée uniquement avec l’objectif d’investir. Le capital de cette société sera réparti au prorata de l’investissement de chaque membre.

Exemple : un nouveau projet est lancé sur la plateforme et 90 personnes veulent investir 1k€. En plus de cela Anthony Bourbon investit 10k€ à titre personnel. La société aura donc un capital de 100k€ et sera détenue à 10% par Anthony et à 90% par les investisseurs. 100k€ vont alors être investis dans la start-up à travers le SPV.

  • Les avantages : vous investissez dans les mêmes conditions qu’Anthony Bourbon car le SPV représente 1 actionnaire dans le pacte d’actionnaire. Si vous êtes désavantagés Antony aussi donc ça vous assure une certaine tranquillité d’esprit quand à la valorisation ou la négociation du pacte d’actionnaires. C’est selon moi le gros point fort de Blast Club.
  • Les inconvénients: puisque vous n’investissez pas directement au capital de la start-up vous n’êtes pas éligible aux réductions d’impôts. De plus, le SPV va devoir payer l’impôt sur les bénéfices en cas d’exit positif ce qui impacte directement votre rendement (si le SPV détient +5% de la société l’impôt sera très faible soit entre 1,8% à 3,3% selon le montant de la plus-value). 

Rétrospective sur les premiers projets financés sur Blast Club

Levées de fonds de Blast Club

Les projets sont vraiment diversifiés sur de nombreux secteurs ce qui est un excellent point. L’arrivée de nombreux experts pour sourcer des deals est aussi très rassurante comme le fondateur d’Aircall ou le fondateur de Ledger, deux licornes françaises. 

Le vrai problème que je vois c’est qu’il n’y a pas eu de levée depuis 6 mois en tout selon le site.

Cependant, selon un de nos lecteurs qui est membre de la communauté il y aurait entre 1 et 3 deals/mois proposés. 

L'investissement en start-up : une bonne idée ?

Performance du capital innovation

On peut aussi prendre un peu de recul et se demander si l’investissement en start-up est intéressant. Personnellement je n’aime pas spécialement cette thèse d’investissement très risquée et qui montre des TRI finalement moins intéressants avec plus de volatilité que certains de ses cousins comme le capital transmission ou l’infrastructure comme on peut le voir sur le graphique ci-dessus. Si ça vous intéresse, tout le détail des calculs est présent dans l’étude de France Invest.

Cependant, investir dans du capital-innovation (les start-up) c’est aussi s’amuser et soutenir les potentielles entreprises de demain qui peuvent changer nos modes de vie ce qui est exaltant. C’est l’investissement où vous pouvez vraiment supporter des équipes et avoir un vrai impacte sur l’avancement de leur projet.

Si vous avez les moyens, les gros fonds de VC qui ont déjà prouvé restes pour moi plus intéressants que Blast Club mais si vous avez un patrimoine intermédiaire (entre 500k€ et 1M€) le projet d’Anthony Bourbon peut être une bonne option. 

Pour conclure sur Blast Club

Un bon moyen de s'amuser et d'apporter un peu d'excitation à votre stratégie patrimoniale

Je pense que pour investir en start-up Blast Club est un bon moyen car vous alignez vos intérêts avec des membres très connus de l’écosystème. Vous avez en plus accès à une communauté pour échanger, monter en compétence et discuter directement avec les fondateurs des start-ups ce qui est quand même vraiment intéressant. C’est un investissement excitant et ludique que vous procurera bien plus d’amusement que des ETF avec un potentiel de rendement très important. 

Cela dit voici quelques recommandations avant de vous lancer :

  • Blast Club est un investissement extrêmement risqué et ne doit pas représenter +5% de votre capital net total. Par conséquent si vous n’avez pas au moins 200k€ passez votre chemin et commencez par vous construire un portefeuille solide sur des produits moins risqués (bourse, immobilier, obligations).
  • Les frais du Bronze sont quand même très importants et risquent de grandement impacter votre rendement. Le Silver commence à être intéressant. Pour conserver les 5% il faudrait donc que vous ayez au minimum un capital net de 500k€.
  • Ne placez que de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre 
  • Impliquez-vous dans la communauté, c’est pour moi le gros plus de Blast Club ce serait dommage de s’en priver 
  • Investir dans Blast Club, c’est avant tout un pari sur la capacité d’Anthony Bourbon et ses équipes de sélectionner des start-up performantes qui vont vous faire aller chercher de très gros rendements. Il faut donc être un minimum convaincu par le personnage.
  • Si vous souhaitez investir dans actifs plus sécurisants vous pouvez aussi découvrir mon guide de l’investissement qui vous aide à trouver le type d’investissement qui vous correspond ! 

Recevez notre guide gratuit pour bien investir en immobilier

Photo du co-fondateur d'Immocompare

Thibault

Après un Master en Finance, Thibault travaille plus de 2 ans en financement bancaire puis en fusion acquisition avant de travailler dans l’investissement non-côté (Private Equity). Passionné d’investissement et d’immobilier depuis plusieurs années, il décide de partager ses analyses avec Immocompare. Il obtient aussi la certification AMF, preuve de ses connaissances approfondies en gestion financière.

4 réflexions sur “Blast Club avis sur le nouveau concept d’Anthony Bourbon”

  1. Super article ! Assez fidèle à la réalité à une exception prêt et pas des moindre : beaucoup de projets ont été financé depuis Juin 2023 ! Plus d’une douzaine. En ce moment cela tourne à 2-3 par mois, et c’est en accélération de part la stratégie de la team Blast d’avoir engagé des apporteurs d’affaires de renom (Tony Parker, Eric Larcheveque, Thomas Rebaud, Jonathan Anguelov, Thomas Battistini, Rand Hindi, Louis Marty…).

    1. Merci pour votre commentaire ! Ils ne communiquent plus sur leurs nouvelles levées ? Je n’ai pas trouvé de trace sur les nouveaux projets. Merci pour la précision en tout cas je vais l’ajouter dans l’article 🙂

    2. Je me permets de vous inviter à vous faire relire et corriger les fautes d’orthographe multiples dans vos écrits (« à une exception près », pas prêt ; « des moindres » c’est mieux avec un S ; « projets ont été financés » avec un S aussi puisque pluriel ; « de par » et non de part, ce n’est pas une partie). Cela dévalorise grandement vos propos et, pour ma part, ne me donne pas confiance. Vous ne semblez pas, de ce fait, avoir fait beaucoup d’études ou lire régulièrement, alors de là à suivre vos conseils … même si cela est faux. Et ça peut se corriger. Bon travail (c’est un investissement très utile) et bonne suite.
      Cordialement,
      Isabelle Andréani
      P.S : vous pouvez passer le message à Thibault qui est dans le même cas que vous.

      1. Bonjour Isabelle,

        Je vous remercie pour votre commentaire. Cependant, serait-il possible de rester cordiale et de ne pas tomber dans l’injure en modifiant cette phrase : « Vous ne semblez pas, de ce fait, avoir fait beaucoup d’études ou lire régulièrement, alors de là à suivre vos conseils? ».

        Nous souhaitons garder cet espace bienveillant. Autrement merci pour ce retour qui permettra de nous améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *