Comparatif syndics en ligne : la Bible du syndic 2.0

Picture of Article rédigé par Mathis LALANNE (ex-Consultant spécialisé immobilier)
Article rédigé par Mathis LALANNE (ex-Consultant spécialisé immobilier)

Notre comparatif de syndics en ligne, la nouveauté incarnée :

Depuis 2018, les lois Alur et Elan ont profondément transformé le marché des syndics de copropriétés professionnels. L’objectif de ces lois est clair : moderniser les syndics en imposant la digitalisation et la centralisation des processus de gestion des projets de copropriété et du suivi des finances via un extranet.

En effet, les grands syndics de copropriétés (Foncia, Nexity, etc.) peuvent mutualiser les coûts de ces nouvelles infrastructures numériques. Pour les plus petits syndics de quartier, cela entraîne une augmentation des frais de l’ordre de 10 à 20 % en moyenne par an et des extranets moins performants.

Un virage à 180° et voici des néo-syndics totalement digitaux qui apparaissent par dizaines, proposant des tarifs 30 à 40 % moins chers que les syndics professionnels classiques.

Que demander le peuple ? Un comparatif de syndics en ligne !

Après la rédaction d’un avis détaillé pour chacune des solutions analysées dans ce comparatif de syndics en ligne, nous nous sommes appuyés sur nos appels mystères et sur notre analyse de l’expérience client des prestataires pour vous présenter notre comparatif de syndic en ligne.

Notre comparatif de syndics en ligne (Juin 2024) :

PRESTATAIRESType de solutionTarifs médian de 2 à 20 lots (TTC/lot/an)Tarifs médian plus de 20 lots (TTC/lot/an)Tarifs médian copropriété neuve (TTC/lot/an)Avis clientNiveau de réactivité du prestataireNiveau de transparenceCharge de travail pour les copropriétairesNos avis détaillés
Logo Manda
Syndic en ligne / Interface digitale de gestion 149€180€ 240€
3,8/5 (1489 avis)BonBonMoyenne – élevée (en fonction de l’offre choisie)Avis Manda
Logo MateraInterface digitale de gestion 170€ 135€Non-prise en charge4,3/5 (83 avis)MoyenTrès bonÉlevéeAvis Matera
Logo Homeland syndicSyndic en ligne440 €
195 €195 €2,2/5 (86 avis)MauvaisMoyenMoyenneAvis Homeland
Logo CotoitSyndic en ligne / Interface digitale de gestion 260€190€190€1,8/5 (30 avis)MauvaisMoyenMoyenne – élevée (en fonction de l’offre choisie)Avis Cotoit
Logo Syndic OneSyndic en ligne450€220 €220 €2,1/5 (65 avis)MoyenMauvaisMoyenneAvis Syndic One

 

Les 2 syndics en ligne que l'on recommande :

Chez Immocompare, ce qui compte, c’est la qualitépas la quantité !

En effet, après l’analyse de nos experts, nous n’avons pas pu vous recommander plus de syndics en ligne, car aucun autre ne remplit notre grille de critères.

Matera, le logiciel de gestion de copropriété :

matera page d'accueil

Avantages

  • Un bon outil de gestion digitale, optimisé et intuitif
  • Une tarification abordable
  • Un mode de souscription transparent, avec une résiliation facile
  • Pas de frais cachés 
  • Une réactivité importante, avec un conseiller disponible de 9h à 19h
  • Un outil qui simplifie la mise en relation des copropriétaires
  • Choix des entreprises et des prestataires en toute liberté
  • Maîtrise des dépenses avec des économies potentielles à la clé
  • Une communauté Matera informée et réactive
 

Inconvénients

  • Une solution complémentaire qui prend du temps
  • Pas de prise en charge des conflits entre résidents.
  • Une solution non adaptée aux seniors.
  • Potentielles difficultés à transférer les éléments comptables 
  • Pas de prise en charge de la réception des travaux ni du procès-verbal
  • Prise en charge des sinistres en option, faisant grimper la facture.

Matera en détails :

Matera (ex-Illicopro) est un logiciel de gestion et de suivi pour les syndics bénévoles qui permet de reprendre la main sur l’administration de votre copropriété. À proprement parler, Matera n’est donc pas un syndic mais un outil de gestion digitale qui vous permet néanmoins de déléguer la comptabilité et d’avoir une interface regroupant une messagerie, un suivi budgetaire, une administration des AG en ligne, etc. Cette solution est donc idéale pour les syndic coopératifs de petits copropriétés dont la gestion est facile.

Pour quelles copropriétés ?

Après analyse de nos experts lors de la rédaction de ce comparatif de syndics en ligne, voici les deux profils de copropriétés pour lesquels la solution Matera est idéale :

  • Les copropriétés avec un fonctionnement de syndic coopératif : Matera vous facilitera grandement la gestion de votre copropriété en vous permettant de déléguer les tâches chronophages comme la comptabilité tout en gardant l’autonomie et la transparence de ce système de syndic
  • Les copropriétés calmes de petite taille, entre 10 et 30 lots, souhaitant passer d’un syndic professionnel à un syndic bénévole (en dessous de 10 lots, l’offre Connect de Manda est plus intéressante), avec un conseil syndical dévoué

Le fonctionnement de Matera :

En bref (mais beaucoup moins bref dans nos avis) :

Après la reprise comptable qui suit votre passation de syndic, Matera vous accompagne dans la prise en main de leur plateforme digitale. Vous avez ensuite entre les mains un superbe outil de gestion de copropriété. Ensuite, vous bénéficiez de leurs conseils et de leur expertise pour gérer au mieux votre copropriété. Nous vous encourageons à lire le détail de l’offre de service et la répartition des missions entre Matera et votre futur syndic bénévole dans notre avis .

Manda, le syndic en ligne :

Image Accueil du site internet de Manda (ex-Hello Syndic)

Avantages

  • Une tarification par lot attractive
  • Une prise de contact facilitée avec le syndic grâce à l’application
  • Une réactivité assez importante
  • Une offre adaptée pour les plus petites copropriétés et les programmes neufs
  • Un choix des entreprises et des prestataires en toute liberté
  • Un service de standard disponible 24/7
  • Un regain de visibilité sur la comptabilité et le suivi des projets de la copropriété
  • Une assemblée connectée permettant de voter en ligne

Inconvénients

  • Beaucoup de frais annexes facturés à un taux horaire de 144 € TTC
  • Une solution qui demande du temps (offre Connect) et un conseil syndical disponible
  • Des coûts supplémentaires 
  • Pas de déplacement du gestionnaire sur place, voire pas de gestionnaire (offre Connect)
  • Un contrat pour une durée de 13 mois minimum

Manda en détails :

Manda (ex-Hello Syndic) est un syndic professionnel en ligne qui propose une gestion à distance de votre copropriété avec (offre Zen et Promotion) ou sans (offre Connect) gestionnaire. Manda s’occupe notamment de la comptabilité et de l’aspect juridique de la copropriété.

Le plus de Manda, c’est un très bon rapport qualité-prix et des offres adaptés à de nombreux profils de copropriété. En effet:

  • L’offre Connect est super compétitive pour les copropriétés en dessous de 10 lots, avec des prestations similaires (voire plus complet) que celles de Matera.
  • L’offre Zen est très avantageuse pour les copropriétés qui cherchent un syndic en ligne tout en conservant un gestionnaire.
  • L’offre Promotion est une offre spécialisée pour les lots neufs, pour lesquelles la  prise en charge des travaux est inclus !

Pour quelles copropriétés ?

Après analyse de nos experts pour créer ce comparatif de syndics en ligne, voici les profils de copropriétés pour lesquelles la solution Manda est idéale :

  • Les copropriétés calmes de 2 à 10 lots qui cherchent un niveau d’autonomie et un regain de visibilité sur la gestion et les finances de leur copropriété. Grâce à l’offre Connect, les syndics bénévoles disposent enfin d’un outil abordable pour la prise en charge des missions chronophages, permettant de réaliser de vraies économies par rapport aux syndics de quartiers traditionnels.
  • Les copropriétés de plus de 10 lots avec l’offre Zen, qui souhaitent un niveau d’interventionnisme plus important avec un syndic dédié à leur copropriété, mais dont le contexte de gestion reste calme, avec une faible fréquence de sinistres, de manquements aux paiements des locataires, et un réel esprit de communauté des copropriétaires. Encore une fois, la tarification de Manda est très attractive et mérite d’être comprise !
  • Les copropriétés neuves avec l’offre Promotion pour bénéficier de tarifs abordables tout en ayant un suivi des travaux assuré et une vraie tranquillité d’esprit. Attention, cette offre est intéressante sur un délai de trois ans. N’hésitez pas à consulter notre avis pour comprendre pourquoi !

Le fonctionnement de Manda :

En bref (mais beaucoup moins bref dans nos avis) :

Après la reprise comptable et la transition de syndic votée en AG, Manda devient votre nouveau syndic professionnel. À la suite de cette transition et en fonction de l’offre choisie, un gestionnaire vous est attribué pour le suivi de votre copropriété. Vous êtes accompagné dans la prise en main de la plateforme Manda qui centralise l’ensemble des documents relatifs à la comptabilité de la copropriété, et bien plus encore. Ensuite, vous disposez d’une équipe de professionnels qui vous assistent dans la gestion de votre copropriété sans déplacement (coûts supplémentaires).

Encore une fois, vous pouvez consulter la répartition des missions selon les trois offres différentes de Manda dans nos avis.

Les autres solutions de syndics en ligne :

Logo Homeland syndic

Homeland, le syndic engagé

  • Syndic en ligne créé en 2016
  • Copropriétés de 2 à 20 lots : 440€ TTC/lot/an
  • Copropriétés de plus de 20 lots : 195 € TTC/lot/an
  • Un manque de réactivité, des facturations non-expliquées
Logo Cotoit

Cotoit, le syndic en ligne du Crédit Agricole

  • Syndic en ligne créé en 2017
  • Offre Collib (10 à 30 lots):  260€ TTC/lot/an
  • Offre Cocoon (plus de 50 lots): 190€ TTC/lot/an 
  • Une gestion survolée, un manque de réactivité et une proportion importante de procédures judiciaires
Logo Syndic One

Syndic One, le pionnier du syndic en ligne

  • Syndic en ligne créé en 2013
  • Copropriétés de 2 à 20 lots : 450€ TTC/lot/an
  • Copropriétés de plus de 20 lots : 220 € TTC/lot/an
  • Incapacité de gérer un gardien, manque de disponibilité du gestionnaire, tarification peu attractive

Est-ce que le syndic en ligne est une bonne solution pour votre copropriété ?

Image illustrative pour notre comparatif de syndics en ligne

Les copropriétés avec qui ça colle !

Bien que ce comparatif de syndics en ligne concerne les syndics en ligne, il est important de noter qu’il existe des configurations de copropriété pour lesquelles ces syndics 2.0 ne sont pas adéquats. En effet, il existe des cas où un bon vieux syndic de proximité est plus pertinent pour éviter l’implosion !

Selon nos experts et les retours clients, voici les profils de copropriétés avec qui syndic + en ligne fait bien 2.0… et non 0 pointé ! Et les grands gagnants sont :

  • Les copropriétés sans problèmes majeurs de petite taille, en dessous de 20 lots. Que vous soyez déjà un syndic bénévole, que vous réfléchissiez à cette transition, ou que vous souhaitiez conserver un gestionnaire en ligne, peu importe le modèle digital, un syndic en ligne sera source de vraies économies sans risquer une gestion catastrophique.
  • Les copropriétés de plus grande taille (plus de 20 lots) avec un modèle digital qui permet de regagner en visibilité ! En revanche, il faudra sûrement opter pour une version de syndic en ligne avec un suivi plus personnalisé (un gestionnaire en ligne semble très clairement utile !).
  • Les copropriétés qui ont perdu la foi dans les syndics professionnels de proximité et qui ont un esprit de communauté fort. Lancez-vous, parfois on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même !
  • Les copropriétés à faibles budgets, car vous êtes assuré de faire des économies. En moyenne, les syndics professionnels sont 30 à 35 % plus chers que les solutions de Matera ou de Manda ! Et on le sent passer sur la facture…

Les limites des syndics en ligne : les copropriétés où il faut y réfléchir à deux fois !

Bien qu’on soit fan de technologies chez Immocompare, on reconnaît que les syndics en ligne ont leurs limites. Pour certains profils de copropriétés, les syndics en ligne ne sont tout simplement pas pertinents. Malgré le discours commercial qu’on a pu entendre lors de nos appels mystères, esprit critique oblige, on vous a fait une liste de copropriétés à risque :

  • Les copropriétés avec de nombreux conflits. En effet, du fait du faible interventionnisme des syndics en ligne et de la distance entre le gestionnaire et ses copropriétés (quand vous en avez un), ces syndics ont énormément de mal à résoudre certaines problématiques. En cas de nombreux impayés des copropriétaires, de nombreux locataires à relancer, de sinistres très fréquents dus parfois à l’âge de votre copropriété, ou encore de guerres internes entre les copropriétaires, mieux vaut passer par un syndic professionnel classique qui se déplace et qui connaît bien la copropriété !
  • Les copropriétés neuves. En effet, le suivi des travaux n’étant souvent pas inclus dans les prestations proposées, il y a donc un gros risque de surfacturation ! En revanche, la solution Promotion de Manda est adaptée à ce type de copropriété, et ça c’est top ! (Pour ce type de copropriété, Matera n’est pas envisageable.)
  • Les copropriétés avec des espaces communs complexes. Bien que cela soit moins fréquent, si votre copropriété possède des infrastructures comme une piscine, des terrains de tennis, etc., il est important d’avoir un gestionnaire qui puisse se déplacer sur place pour suivre la mise à jour de l’entretien de ces infrastructures (exemple de la piscine : taux de chlore, nettoyage hivernal, réparation d’un éventuel chauffe-eau, etc.).
  • Les copropriétés avec une majorité de seniors. La barrière technologique pourrait compliquer leur participation dans la vie de la copropriété, avec un sentiment d’isolement technologique. Tout dépend des profils, la génération silver peut s’avérer très technophile !

Comment choisir son syndic en ligne: plus qu’un comparatif de syndics en ligne !

image d'illustration pour notre article sur les syndic en ligne

Malgré le fait que l’équipe d’Immocompare vous ait grandement (si on ne peut plus se jeter des fleurs 😉 ) facilité le travail comparatif des principales solutions de syndic en ligne, on ne peut que vous recommander de faire fonctionner votre esprit critique. Voici les trois testaments d’un bon choix de syndic :

Table des lois n°1 : tu comprendras

Bien prendre en compte l’ensemble du spectre de l’offre d’un syndic en ligne, et comparer critère par critère l’ensemble des possibilités. Voici les critères que vous devez absolument prendre en compte lors de votre analyse :

  • Le tarif
  • La réactivité du prestataire (disponibilité du standard et des experts, temps de réponse, etc.)
  • Les avis des anciens clients
  • Le niveau de transparence (suivi du budget en direct, mise en concurrence des prestataires et fournisseurs d’électricité, frais cachés)
  • Le niveau d’interventionnisme prévu dans chaque offre
  • La responsabilité légale engagée du prestataire
  • Les AG (nombre, format, surfacturations associées) et réunions de syndic
  • Le suivi des travaux
  • La gestion des sinistres
  • La compétence des opérateurs attitrés

Table des lois n°2 : tu te méfieras

Ne pas se fier aux indicateurs de performance ou aux discours commerciaux, mais bien choisir une solution adaptée à votre copropriété. Pour cela, nous vous recommandons de réaliser un bref audit du profil de votre copropriété en réunissant les informations suivantes :

  • Qui êtes-vous en tant que copropriété ? (une communauté soudée, un groupe d’étrangers, une bombe à retardement…)
  • Quel est le profil des copropriétaires ? (investis, débordés de travail, trop jeunes pour être des candidats sérieux au conseil syndical, seniors, technophobes…)
  • Quelles sont vos attentes envers un syndic ? (support d’appui et d’aide à la gestion, service de délégation totale, vous pensez pouvoir le remplacer…)
  • Qui est votre copropriété ? (état de la copropriété, travaux importants en attente, fréquence des sinistres, infrastructures atypiques, présence d’un gardien, chauffage commun, ascenseur, locatifs ou résidentiels, présence de nombreuses résidences secondaires, etc.)
  • Quels sont vos critères principaux de changement ? (prix, réactivité, mécontentement, manque de visibilité, etc.)

En bref, qui êtes-vous et de quoi avez-vous besoin ? Ensuite, vous pouvez vous referez à notre comparatif le syndics en ligne pour déterminer le prestataire adapté !

Table des lois n°3 : tu apprendras

Établir un retour d’expérience de la gestion de votre syndic actuel et ceux qui ont précédé, pour comprendre ce qui motive le changement de syndic et ce qui ne doit pas être reproduit par votre nouveau prestataire.

Mandela disait : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends. » Soyez donc le Mandela du syndic et apprenez des erreurs que vous avez déjà subies pour choisir le parfait prestataire !

La différence entre syndic en ligne et solution de gestion en ligne?

Un syndic en ligne, une solution digitale… c’est pareil ?

Malheureusement non !

Voici les quatre principales différences :

  • Une différence juridique : Un syndic professionnel en ligne reste un syndic professionnel et engage entièrement sa responsabilité légale. Quant aux solutions de gestion en ligne, la responsabilité est limitée à leur champ d’action. Par exemple, Matera (solution de gestion en ligne) ne s’occupe pas des relevés des compteurs, qui sont donc effectués par les copropriétaires. En cas de problèmes, la responsabilité légale du prestataire ne couvre pas ce point.
  • Une différence de répartition des missions : Un syndic professionnel, même en ligne, a l’obligation légale de s’occuper de tous les aspects juridiques d’une copropriété, ce qui n’est pas toujours le cas pour une solution de gestion en ligne.
  • Une différence en termes de point de contact : Un syndic professionnel en ligne prévoit très souvent un gestionnaire attitré, bien qu’il ne soit pas présent sur la copropriété.
  • Une différence de tarif… évidemment !

Les pièges à éviter lors d’une analyse de devis des syndic en ligne ?

Avec un marché hyper concurrentiel, les différents syndics se sont dotés d’une armée de commerciaux pour convertir un maximum et se battent pour chaque copropriété. Voici donc les pièges dans lesquels il ne faut pas tomber :
  • Les fameux, “c’est cadeau, c’est pour moi”. Alors non, les syndics, peu importe leur modèle, ne sont pas vos amis. Les nombreuses prestations soulignées comme “offertes” ou “incluses” sont bien souvent un jeu marketing qui ne repose que sur des obligations légales. En effet, un extranet lisible est imposé par la loi à tous, une immatriculation de votre copropriété au Registre National est une obligation légale, etc.
  • Les fameux “kinder surprise”, ou frais cachés. Malheureusement, comme les syndics professionnels de proximité, ceux en ligne ne dérogent pas à la règle. En effet, il existe des frais supplémentaires qui semblent parfois quasiment obligatoires. Néanmoins, c’est le jeu de l’ensemble des syndics. Il faut donc comprendre les prestations dont vous pourriez vraiment avoir besoin et les intégrer dans le prix final. En moyenne, nos experts estiment que ce coût supplémentaire s’élèverait à environ 15 % du tarif indiqué.
  • Et enfin les fameux “vous ne faites rien, je fais tout”. Non, ce n’est pas uniquement le principal sujet de discorde des foyers français… mais aussi celui des syndics en ligne. Effectivement, la répartition des missions en adéquation avec le prix doit être comprise avant un quelconque engagement.

Les conseils de nos experts

Image illustrative pour notre article sur les syndics en ligne

Conseil 1 : C’est fini le monopole !

La mise en concurrence du syndic à la fin de chaque mandat est inscrite dans la loi française 🙂 Oui oui, vous avez bien compris O-B-L-I-G-A-T-O-I-R-E. Que vous souhaitiez changer de solution de gestion pour un syndic en ligne ou simplement renégocier les honoraires de votre syndic actuel, utilisez ce levier pour faire baisser vos charges 😉

Conseil 2 : Il faut se mettre à la page !

Un extranet qui vous permettra d’avoir un accès facilité aux finances de votre copropriété et de ses différents projets est encore une fois O-B-L-I-G-A-T-O-I-R-E. Il faut donc que votre syndic, en particulier les plus grands, puisse vous donner accès à ces informations. Évidemment, cette prestation ne peut pas être comprise comme un supplément, mais bien intégrée dans l’offre initiale.

 

Merci la loi Alur, et encore merci la loi Elan !

Conseil 3 : On vous chouchoute !

Une transition de syndic, ça se prépare en avance ! Voici les différentes étapes à réaliser et en prime une lettre d’inscription à l’ordre du jour de proposition de changement de syndic pour votre prochaine AG 😉

 

  • Étape 1 : Inscription à l’ordre du jour de l’assemblée générale 2 à 6 mois avant la date de votre AG par lettre recommandée avec accusé de réception à votre syndic actuel.
  • Étape 2 : Informer les autres copropriétaires de votre proposition avant l’AG, cela leur permettra d’étudier le syndic que vous proposez et de ne pas être pris de court. Si vous hésitez entre différentes solutions en ligne, n’hésitez pas à vous référer à notre comparatif de syndics en ligne et syndics hybrides.
  • Étape 3 : Voter votre changement de syndic en AG. Ici, on fait confiance à vos talents de négociateurs pour mettre en avant la solution que vous avez trouvée comme la plus adaptée au profil de votre propriété 😉
  • Étape 4 : Transférer les documents et les archives relatives à l’entretien et à la trésorerie de la copropriété ainsi que les fonds détenus par le syndic, ce qui doit être fait sous un délai de 15 jours pour le syndic sortant.
Et c’est Noël avant l’heure, car voici la lettre d’inscription à l’ordre du jour écrite par nos soins 🙂 (lead magnet)

👋 Et si on vous aidait ? Téléchargez gratuitement notre lettre type de changement de syndic.

Notre avis général sur les syndics en ligne ?

Après l’analyse des principaux syndics en ligne et solutions de gestion en ligne, voici notre conclusion :

Roulement de tambours… le syndic en ligne est pertinent pour les bonnes copropriétés !

Ils voulaient faire bouger les choses et empêcher le monopole des syndics traditionnels… et bien c’est réussi !!

Avec des tarifs super attrayants et un regain de transparence, les syndics en ligne étaient le coup de balai nécessaire pour dépoussiérer les syndics classiques 🙂. Néanmoins, les syndics en ligne… sont par définition en ligne, et proposent donc une gestion de la copropriété plus détachée que certains syndics de proximité. Il faut donc en avoir conscience !

Vous l’aurez compris, les propositions d’accompagnement de chaque prestataire correspondent aussi à des profils de copropriété bien précis.

En 2 mots :

  • Une solution de gestion telle que Matera, c’est un grand oui pour les copropriétés à taille humaine qui demandent un temps raisonnable de gestion, avec un conseil syndical autonome et investi.
  • Un syndic en ligne tel que Manda, c’est un grand oui aussi ! Ce syndic peut s’adapter à des copropriétés plus petites avec une offre de solution de gestion (offre Connect) mais aussi correspondre à de plus grandes copropriétés (offre Zen), voire même des projets neufs (offre Promotion). Cependant, ces copropriétés doivent être faciles à administrer !

Matera ou Manda, notre comparatif !

Types de copro Petite copropriétéMoyenne copropriétéCopropriété neuve
Les offresLe syndic en ligne Manda : l’offre ConnectLa solution digitale Matera de 2 à 15 lotsLe syndic en ligne Manda : l’offre ZenLa solution digitale Matera de 15 à 30 lotsLe syndic en ligne Manda : l’offre Promotion
Tarif médian149€ TTC/lot/an135€ TTC/lot/an

Frais de gardien: 500€ TTC/an
180€ TTC/lot/an170€ TTC/lot/an

Frais de gardien: 700€ TTC/an
240€ TTC/lot/an
Mise en concurrence des prestatairesMoyenneForte
MoyenneForte
Moyenne
Mise en concurrence des fournisseurs d’énergie
Suivi des travaux
Déplacement du syndic compris dans l’offre
Ouverture d’un compte pour la copro
Suivi du budget en temps réel
RéactivitéMoyenneMoyenneBonneMoyenneBonne
Responsabilité légale engagée
Gestion des sinistres et des affaires courantes
Juridique déléguée à 100%
Comptabilité déléguée à 100%
Gestionnaire attitré à la copropriété
Tenue de l’assemblée généraleVisio-conférenceVisio-conférenceAu choixVisio-conférenceAu choix

Notre comparatif de syndics en ligne par profil de copropriété :

Profil des copropriétésDe 2 à 10 lotsDe 10 à 30 lotsDe 30 à 50 lotsPlus de 50 lots
Copropriétés ayant déjà un syndic coopératifOffre Connect de MandaOffre de ManteraNon-recommandéNon-recommandé
Copropriétés calmes, dont la gestion est facileOffre Connect de Manda/ Offre de MateraOffre de MateraOffre Zen de MandaOffre Zen de Manda
Copropriétés plus problématiques, avec un besoin d’interventionnisme plus importantOffre Zen de MandaOffre Zen de MandaOffre Zen de MandaSyndic professionnel traditionnel
Copropriétés neuvesOffre Promotion de Manda / Syndic professionnel traditionnelOffre Promotion de Manda / Syndic professionnel traditionnelOffre Promotion de Manda / Syndic professionnel traditionnelOffre Promotion de Manda / Syndic professionnel traditionnel

 

FAQ sur les syndics en ligne :

Un syndic en ligne est une solution de gestion de copropriété qui utilise des plateformes numériques pour offrir des services de syndic. Contrairement aux syndics traditionnels, les syndics en ligne fonctionnent principalement via des outils web et des applications mobiles, offrant une gestion transparente, flexible et souvent moins coûteuse.

 

Voici les critères que vous devez absolument prendre en compte lors de votre analyse que nous prenons en compte dans notre comparatif de syndics en ligne :

  • Le tarif
  • La réactivité du prestataire (disponibilité du standard et des experts, temps de réponse, etc.)*
  • Les avis des anciens clients
  • Le niveau de transparence (suivi du budget en direct, mise en concurrence des prestataires et fournisseurs d’électricité, frais cachés)
  • Le niveau d’interventionnisme prévu dans chaque offre
  • La responsabilité légale engagée du prestataire
  • Les AG (nombre, format, surfacturations associées) et réunions de syndic
  • Le suivi des travaux
  • La gestion des sinistres
  • La compétence des opérateurs attitrés

 

  • Des tarifs compétitifs : Réduisent les coûts grâce à des frais de gestion souvent inférieurs.
  • Transparence : Accès facile aux documents et à la comptabilité de la copropriété via des plateformes en ligne.
  • Accessibilité : Gestion possible depuis n’importe où, à tout moment, via Internet.
  • Étape 1 : Inscription à l’ordre du jour de l’assemblée générale 2 à 6 mois avant la date de votre AG par lettre recommandée avec accusé de réception à votre syndic actuel.
  • Étape 2 : Informer les autres copropriétaires de votre proposition avant l’AG, cela leur permettra d’étudier le syndic que vous proposez et de ne pas être pris de court. Si vous hésitez entre différentes solutions en ligne, n’hésitez pas à vous référer à notre comparatif de syndics en ligne et syndics hybrides.
  • Étape 3 : Voter votre changement de syndic en AG. Ici, on fait confiance à vos talents de négociateurs pour mettre en avant la solution que vous avez trouvée comme la plus adaptée au profil de votre propriété 😉
  • Étape 4 : Transférer les documents et les archives relatives à l’entretien et à la trésorerie de la copropriété ainsi que les fonds détenus par le syndic, ce qui doit être fait sous un délai de 15 jours pour le syndic sortant.
  • Moins de présence physique : Interaction moins fréquente en face-à-face.
  • Dépendance à la technologie : Nécessité d’une bonne connexion Internet et d’une certaine familiarité avec les outils numériques.
  • Gestion à distance : Moins adapté pour les copropriétés nécessitant une gestion de proximité intensive.

En bref, les syndics en ligne et solutions de gestion digitale, c’est la promesse d’économies et de regains de visibilité, mais pour les copropriétés adaptées.

De manière générale, les copropriétés à taille humaine et dont la gestion est simplifiée peuvent optées pour un syndic en ligne

Image du consultant

Mathis

Après 1 an en tant que Chef de Projet et Consultant spécialisé immobilier chez IESEG CONSEIL Paris, Mathis décide de se former sur le terrain dans le réseau d’agences l’Adresse. Ancien étudiant à l’IE Madrid, 8ème meilleure école de commerce d’Europe et passionné d’investissement ainsi que d’immobilier depuis plusieurs années, il décide de partager ses analyses avec Immocompare. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut