Fichier FEC : définition, avantages, contenus, rôle et exemple

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Loin d’être un jargon incompréhensible, le fichier FEC est un outil indispensable qui vous permettra de mieux gérer vos finances et de faire face à un éventuel contrôle fiscal. Alors, prêts à devenir des experts de ce fichier ? Allons-y !

FEC est l’acronyme de Fichier des Écritures Comptables. Selon le Code Général des Impôts, il est un enregistrement numérique de toutes les opérations comptables effectuées par une entreprise au cours d’un exercice fiscal. C’est une sorte de carnet de bord financier de votre investissement immobilier locatif, qui retrace toutes les transactions effectuées.

Les avantages du fichier FEC pour un investisseur immobilier

Un bon investisseur immobilier est avant tout un bon gestionnaire. Il vous permet d’avoir une vue d’ensemble sur votre investissement locatif. En un coup d’œil, vous pouvez savoir où vous en êtes, où vous allez et surtout où vous voulez aller.

Il joue un rôle majeur en vous offrant la possibilité de contrôler et suivre toutes vos opérations financières. De plus, en cas de contrôle fiscal, il est obligatoire et son absence peut entraîner de lourdes pénalités.

 

Que doit-il contenir ?

Le fichier FEC doit contenir toutes les informations liées aux opérations comptables de votre investissement immobilier locatif. Cela inclut notamment :

  1. Le numéro de journal de chaque écriture comptable.
  2. La date de l’écriture comptable.
  3. Le libellé de l’opération.
  4. Le montant de l’opération et le sens (débit ou crédit)
  5. Le solde après chaque opération.
  6. Code journal de l’écriture comptable
  7. Lettrage de l’écriture comptable (laisser vide si non applicable)
  8. Date de lettrage.(laisser vide si non applicable)
  9. Date de validation de l’écriture comptable
  10. Montant en devise. (laisser vide si non applicable)
  11. Identifiant de la devise. (laisser vide si non applicable)
  12. Date et référence de la pièce justificative
  13. Numéro et libellé de compte auxiliaire (laisser vide si non applicable)

Cela peut sembler compliqué, mais ne vous inquiétez pas, nous vous donnerons un exemple détaillé plus loin dans cet article.

Son rôle lors d'un contrôle fiscal

Dans le cadre d’un contrôle fiscal, il est utilisé comme base pour vérifier la cohérence et la conformité des déclarations fiscales. Il doit être produit en cas de demande de l’administration fiscale et ce, dans un délai très court (15 jours). Le non-respect de cette obligation peut entraîner une amende minimale de 5 000 euros ou une majoration de 10 % des droits dus.

Donc, au-delà d’être un outil de gestion, le fichier FEC est un véritable bouclier protecteur contre les contrôles fiscaux. Il est la preuve de votre transparence et de votre bonne foi envers l’administration fiscale.

Pour être certain de ne pas avoir de problème en cas de contrôles fiscale des solutions en ligne comme decla.fr ou encore Comptacom vous permettent d’avoir votre fichier FEC bien tenus à jour à un prix très raisonnable. Vous pouvez découvrir ces différentes solutions dans notre comparatif !

Exemple d'un fichier FEC ultra-simplifié

Pour bien comprendre ce qu’est un fichier FEC, rien de tel qu’un exemple concret. Supposons que vous ayez investi dans un appartement que vous louez. Votre fichier pour le mois de janvier pourrait ressembler à cela :

DateLibelléDébitCrédit
01/01/2023Achat de l'appartement150 000€-
10/01/2023 Travaux de rénovation 15 000€ -
15/01/2023 Loyer reçu - 750€
31/01/2023 Charges de copropriété 100€ -

Ce tableau est un extrait simplifié, mais il vous donne une idée de ce à quoi ressemble un FEC et comment il fonctionne.

Julien Tarrisse co fondateur Immocompare

Après des expériences dans la Tech et des formations suivies à l’École Supérieure de l’Immobilier (l’ESI, l’école de la FNAIM), Julien décide de faciliter l’accès à l’investissement immobilier en co-créant Immocompare.