Achat d'immobilier neuf à Dubai : une bonne idée ?

Picture of Article rédigé par Mathis LALANNE (ex-Consultant spécialisé immobilier)
Article rédigé par Mathis LALANNE (ex-Consultant spécialisé immobilier)

L’Immobilier à Dubaï : Comment en est-on arrivé là ?

Dubai, la ville de tous les possibles ! Depuis maintenant 20 ans, cette ville ne cesse de surprendre avec des projets plus fous les uns que les autres. L’immobilier à Dubai partait de rien, et pourtant après 50 ans d’ascension fulgurante, l’immobilier neuf à Dubai attire des investisseurs du monde entier, souvent accompagnés par des professionnels qui connaissent le terrain, comme Stoneinvest.ae.

Dubai : d’un désert à l’un des plus gros projets immobiliers neufs du monde

Dubai, un ancien village de pêcheurs

Dubai, avant son développement fulgurant, c’était une petite ville portuaire comme on en retrouve beaucoup sur la côte. Dans les années 1800, la ville vivait principalement du commerce de la perle et de son port naturel, qui servait de point d’arrêt pour les marchands de la région. Cependant, c’est au milieu du 20ème siècle que l’immobilier à Dubai commence son ascension fulgurante.

Tout commence avec une goutte d’or noir :

L’histoire moderne de Dubai commence réellement dans les années 1960 avec la découverte d’énormes réserves exploitables de pétrole. Cette découverte a marqué le début d’une nouvelle ère pour la ville. Les Emirats Arabes Unis ont vite compris que cette ressource n’était pas éternelle et ont donc entamé des investissements massifs, notamment dans l’immobilier neuf à Dubai. Les premiers immeubles résidentiels et commerciaux ont donc commencé à apparaître dans ce désert, posant les bases de ce qui allait devenir l’une des plus grandes métropoles du monde.

Les années 1960 : Dubaï n’est plus un village… c’est la référence régionale

Avec la découverte, une nouvelle source de richesse massive est née permettant au gouvernement de Sheikh Rashid bin Saeed Al Maktoum de lancer des projets d’infrastructure ambitieux.

Les revenus pétroliers comme moteur de croissance

Avec les revenus pétroliers, Dubaï a entrepris un large plan de modernisation de ses infrastructures, pour pouvoir attirer entreprises et particuliers. Le développement du port de Jebel Ali, l’un des plus grands ports artificiels au monde, a été un projet clé. Ce port a non seulement renforcé la position de Dubaï comme un centre logistique majeur, mais a également attiré des investissements internationaux.

Les premiers grands projets d’immobilier neuf de Dubai :

n parallèle, les premières tours résidentielles et commerciales ont vu le jour, transformant progressivement le paysage urbain. Des quartiers immobiliers comme Deira et Bur Dubai ont commencé à se développer, posant les bases du marché immobilier de Dubai. Ces premiers développements ont attiré des professionnels et des commerçants de la région, initiant une croissance démographique rapide. Avec cette première vague d’investissement, Dubai étend son influence à un niveau régional.

La stratégie de diversification de Dubai

 Les années 1990 ont marqué une nouvelle ère pour Dubai, passant d’une ville en développement à une métropole d’avenir. Avec le Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Dubai se lance pleinement dans une stratégie de diversification pour assurer une rente pétrolière durable, et notamment développer le tourisme jusque-là non exploité dans le pays. Cette période a vu l’annonce et la réalisation de projets majeurs qui allaient propulser Dubai sur la scène mondiale.

Les projets immobiliers à Dubai qui ont marqué le monde

L’un des premiers projets emblématiques de cette époque fut le Dubai World Trade Centre, dont la construction s’achève en 1979. Ce gratte-ciel a été le premier à véritablement changer la skyline de Dubai attirant des investisseurs du monde entier. Le port de Jebel Ali, achevé dans les années 1980, fait de Dubai un hub logistique incontournable. Cette décennie est aussi l’âge des grands projets immobiliers neufs à Dubai tels que Palm Jumeirah, une île artificielle en forme de palmier qu’on pensait irréalisable. La stratégie de Dubai comprenait également la création de zones franches telles que le Dubai Internet City et le Dubai Media City, conçues pour attirer les entreprises technologiques et médiatiques internationales avec des incitations fiscales et une infrastructure de classe mondiale. Ces incitations à l’origine politique ont attiré de nombreux visionnaires qui voyaient dans la ville le nouveau New York !

Le début des années 2000 : l’explosion

Les années 2000 ont fait exploser le marché de l’immobilier neuf à Dubai. Des projets ambitieux sont mis en place notamment Palm Jumeirah et Burj Khalifa. Avec une concentration des infrastructures routières et un développement de la communication autour des activités touristiques de Dubai, la ville passe d’une métropole en puissance à un centre d’attraction à ciel ouvert. Simultanément, des développements tels que Dubai Marina et Downtown Dubai ont émergé, offrant des options résidentielles et commerciales haut de gamme. Ces projets ont dynamisé le marché immobilier et attiré des investisseurs internationaux, notamment attirés par la fiscalité avantageuse. La première bulle de spéculation sur Dubai apparaît, car trop de projets infondés voient le jour, et n’attirent pas le public attendu.

La crise de 2008 : Dubai n’est pas épargné

La crise de l’immobilier à Dubai

Au lendemain de la crise, les prix des propriétés ont chuté de près de 50 % en quelques mois, provoquant un affolement des investisseurs sur un marché très peu liquide. De nombreux projets ambitieux ont été suspendus ou annulés, et de nombreux investisseurs retirent tout simplement leurs investissements, quitte à perdre une partie de leur acompte.

Dubai, sauvé par les politiques publiques

En réaction, le gouvernement de Dubai met en place des mesures pour stabiliser le marché. Les incitations mises en place par l’Etat viennent sauver le marché de l’immobilier. En effet, la facilitation des prêts hypothécaires et des incitations fiscales, comme la création du Real Estate Regulatory Authority (RERA) en 2007, contribuent à instaurer une plus grande transparence et à réguler davantage le marché. Malgré la gravité de la crise, Dubai réussit donc à se redresser relativement rapidement. La reprise économique mondiale, combinée aux efforts locaux, relance les projets suspendus et attire de nouveau les investissements. La diversification de l’économie, notamment grâce au tourisme, aux services de placements et au commerce maritime a permis à Dubai de perdurer.

L’immobilier neuf à Dubaï : aujourd’hui où en est-on ?

Avec un prix médian de 6348€ du m2, le marché immobilier de Dubaï est l’un des plus dynamiques et diversifiés de la région, notamment en ayant développé un marché de l’expatrié et des résidences de luxe, comme le précise notamment un article à lire ici.

. Le secteur de l’immobilier neuf est celui qui attire particulièrement les yeux des investisseurs, car la demande est grande. De nombreux projets de développement, tels que Dubai Creek Harbour, Mohammed Bin Rashid City et Bluewaters Island, vont voir le jour. Ces projets offrent des infrastructures modernes et luxueuses, avec des aménagements comme des salles de sport, des piscines intérieures qui reflètent bien le rêve dubaïote. De plus, la flexibilité des politiques d’achat et fiscales pour les étrangers, notamment la possibilité d’obtenir un visa de résidence pour les acheteurs immobiliers, renforce également l’attrait des investisseurs pour le marché immobilier neuf à Dubai, qui n’était encore qu’un village de pêcheurs il y a 200 ans.

image consultant

Mathis

Après 1 an en tant que Chef de Projet et Consultant spécialisé immobilier chez IESEG CONSEIL Paris, Mathis décide de se former sur le terrain dans le réseau d’agences l’Adresse. Ancien étudiant à l’IE Madrid, 8ème meilleure école de commerce d’Europe et passionné d’investissement ainsi que d’immobilier depuis plusieurs années, il décide de partager ses analyses avec Immocompare. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *